©2019 par Myriam Pascual. Créé avec wix.com pour Cap aux Bords

Avant propos

"Filmer le Peuple sans se perdre dans la foule."     Stefano Savona

Cap Aux Bords est une manifestation proposée par Patrick Leboutte et organisée par la Ligue de l'Enseignement de Lot-et-Garonne. Ces rencontres se tiennent au cinéma L’Utopie, à Sainte-Livrade-sur-Lot, en partenariat avec l’Ecran Livradais.
La plupart des structures associatives qui travaillent au développement de la filière en Nouvelle Aquitaine en sont  partenaire (le Bureau d’Accueil de Tournage de Lot-et-Garonne, Ecrans 47, CINA…). "Cap aux bords" est soutenu par le Conseil Départemental de Lot-et-Garonne, la Ville de Sainte-Livrade, la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois, la DRAC d’Aquitaine, le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine et le Rectorat de l’Académie de Bordeaux.


Cet événement se veut d'abord lieu de travail et de vie, de partage et d'enseignement, alternant séminaires et projections (notamment de films en chantier, une de ses singularités), mêlant tournages collectifs dans la cité (une autre de ses spécificités) et diverses festivités (ciné-concert, performances musicales, séances en plein air…). Imaginé et vécu sans
chichis ni palmes, hors des sentiers battus, "Cap aux Bords" se présente comme un rendez-vous d'amoureux du cinéma, professionnels ou amateurs, de filmeurs, d'artistes, choisissant de faire l’école buissonnière pour préciser ensemble leur rapport personnel à cet art. Ils y comparent leur expérience et leur pratique des outils cinématographiques légers. Ils y
affirment la nécessité de films plus artisanaux, moins boursouflés, en prise directe avec le monde, et l’émergence d’un cinéma réalisé souvent dans son plus simple appareil, expression d'un art documentaire construit à l’écart des formatages imposés, en dehors des modalités traditionnelles de production, de diffusion, d’éducation. Ils y débattent des conditions
d'existence et de visibilité de ce qui leur apparaît comme le tiers-état d'un cinéma prometteur, espace à défendre où se propage encore et toujours l'idée du 7ème art comme inventeur majeur de formes. 

Empruntant son titre au très beau film de François Guerch, "Cap aux bords" dit clairement notre projet : repenser  l'expérience artistique et le geste cinématographique depuis les  périphéries les plus inventives, à l'écart du spectacle industriel et des grands centres de décision, en dehors des sentiers battus, là où le cinéma pousse à l'air libre, même courbatu, faisant de Sainte-Livrade pendant une semaine ni plus ni moins qu'une commune
vivant en cinéma.

Andreï Ujica et Boris Lhemman

Discussion et partage